L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité

LE jeu de rôle sur l'Epée de Verité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur le bord du fil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Sam 12 Mai - 12:35

ce soir je pense

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Sam 12 Mai - 21:55

Maintenant ?

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Sam 12 Mai - 21:57

désolée
je vais pas tarder à y aller
et j'ai très peu eu l'ordi ce soir

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Sam 12 Mai - 22:03

Je sais.
Enfin, non je ne sais pas mais quoi, je ne disais pas ça pour te presser ni pour te harceler, jute pour te taquiner, c'est tout.
Allez, bonne nuit.
Et cette fois, c'est moi qui t'offre une aspirine.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Sam 12 Mai - 22:06

merci ^^ ça va aller sans ^^
je sais que tu me taquinais

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Mer 16 Mai - 22:44

Bon, en tout cas, tu auras maintenant un looooong week end pour la poster enfin, cette suite ...

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Jeu 7 Juin - 11:32

Viviane soupira, le bazar continuait, imperturbable. En souriant à demi elle se souvint d'une citation qu'un ami avait mis en signature sur un forum, un jour : Si tu mets du désordre dans une pièce en ordre, c'est tout de suite le bordel. Et si tu mets un peu d'ordre dans le bordel, c'est toujours le bordel. Donc le bordel est le plus fort. Elle devait reconnaitre qu'il avait parfaitement raison. Elle regarda sa montre d'un geste machinal et sourit de bonheur. A peine cinq minutes avant que la fin de ce cours n'arrive... Elle attendit donc plus ou moins patiemment. Lorsque la sonnerie fit entendre son doux chant, elle rangea ses affaires sans précipitation puis attendit que sa voisine ait finit de ranger les siennes.
Lorsque celle ci se leva et s'écarta, lui laissant le passage, elle se leva à son tour et sortit de la salle, non sans avoir salué leur professeur au passage. Elle longea le couloir, son amie à ses côtés puis sortit dehors. Elle inspira profondément l'air frais du dehors. Sortir enfin après deux heures enfermée dans une classe lui paraissait une bénédiction. Elle regarda autour d'elle, songeuse. Dans quelques jours elle allait quitter ce lycée. Dans quelques jours elle était en vacances - ou plutôt vacances non officielle puisqu'elle était sensée travailler son bac durant une semaine. Dans quelque jour elle ne reviendrait plus jamais ici. Ces pensées lui procuraient une joie douce-amère. Si elle quittait le lycée, elle quittait aussi ses parents pour aller habiter en appartement près de sa fac. Mais si elle quittait le lycée elle quittait également de nombreux amis, qui y restaient où qui partaient dans un autre endroit qu'elle. Elle haussa les épaules. Elle n'avait aucune prise sur ce qui se passait, elle ne pouvait rien y changer. Alors il était hors de question qu'elle s'en préoccupe.

Le reste de la journée se passa normalement, semblable à toutes les autres. Des cours, des exercices et quelques clins d'oeil échangés avec Louise. Et la faim. Ce n'était tout de même pas croyable de faire terminer les cours de la matinée à 13h ! Puis enfin la pause de midi. Elle sortit de la salle d'anglais en riant et plaisantant. Direction le self. Quelques mètres avant de parvenir à la porte qui ouvrait sur la queue du self une main se posa sur son épaule. Elle sursauta et se retourna. Pour voir le sourire indéchiffrable de Quentin. Elle lui sourit et lui fit la bise. En quelques secondes il fut décidé qu'ils mangeraient tous les trois ensemble, Viviane, Louise et Quentin. Une file d'attente à s'enfiler, une vingtaine de marche à monter, le petit bruit de la machine qui inspecte votre carte, le plateau qui tombe. L'arrivée dans le self, le choc du bruit qui l'entoure et leurs propres rires qui se mêlent aux autres. Viviane avança, première comme toujours. Elle posa son plateau sur une table et s'assit en face, contre le mur, à côté de la fenêtre, comme toujours. En souriant elle attendit que ses amis viennent s'installer à ses côtés. Le repas fut animé, elle et Quentin se chamaillait comme des enfants, ravis de le faire, et Louise riait tout ce qu'elle pouvait. Ils formaient une bande gaie et amicale, malgré les petites fausses notes qui venaient parfois se glisser dans la discussion et le regard de Viviane qui s'embuait, l'espace d'une seconde, de tristesse en regardant son ami. Tant de souvenirs. Trop de souvenirs...

Un couloir trop sombre et une volée de marches. Elle, assise, la tête entre les mains et pleurant doucement sur une blessure trop récente, sur un cafard traitre qui vient briser la douceur de l'extérieur et les rires qu'elle entend. Et puis un bruit de pas, tout doux. Et lui qui vient et qui doucement lui essuie une larme qui coule sur sa joue. Un peu de tendresse et d'amitié qui consolent, et les mots qui jaillissent en cascade, se heurtant les uns aux autres, se brisant comme un miroir. Des mots qui s'enchainent et qui racontent une peur, une terrible peur. Des mots trop longtemps retenus. Et sa tête appuyée contre le mur pendant qu'elle sent sa main posée sur son épaule, petit réconfort. Et puis... et puis...

Elle se réveilla. Ou plutôt elle émergea de ses pensées quand une main passa devant sa figure joyeusement pour la faire revenir à ce qui l'entourait. Elle releva la tête et sourit. Partagea un morceau de son beignet et rit en léchant le sucre qu'elle s'était mise sur les doigts. Et, après un dernier instant à rire bien au chaud ils se levèrent et regagnèrent rapidement la sortie. Ils y retrouvèrent deux amis qui les saluèrent à grands renforts de geste et de rire. Viviane et Louise échangèrent un clin d'oeil et pouffèrent de rire, ils paraissaient un peu fou avec leurs longs cheveux, leurs grands gestes et leurs voix qui résonnaient. Ensemble ils se dirigèrent lentement vers l'extérieur ou des bancs ou soleil les attendaient. Comme de bien entendu les garçons s'y assirent, ne laissant qu'une petite place à Luise, et aucune à Viviane. Celle-ci, pas dérangée pour si peu, s'assit tranquillement à leurs pieds. Elle était très légèrement appuyée contre Quentin pour ne pas perdre l'équilibre - elle était accroupie plutôt qu'assise. Pierre, assis au milieu, sortit de son sac un magnifique dossier, dessiné et caligraphié sur la première page. Quentin et Viviane se regardèrent et échangèrent un sourire complice lorsqu'ils entendirent Pierre vanter les qualités de son travail, ils savaient parfaitement à quoi s'en tenir : elle avait fait l'enluminure, il avait fait les dessin. Elle perdit légèrement l'équilibre, il la retint doucement en riant et la maintint en laissant sa main posée sur son épaule. Ils rirent. Il faisait chaud, il faisait beau. Viviane s'étira en baillant puis s'appuya de nouveau sur son ami. Elle sentit qu'il posait son menton sur sa tête. Elle le sentait qui soufflait doucement dans ses cheveux. Elle retourna à demi la tête et le regarda, mi sérieuse mi-amusée. Il lui rendit son regard. Petit pincement au coeur. Et puis la cloche sonne. Ils s'éparpillent, toujours riant.

La journée passa lentement. Ou rapidement. Etrangement il semblait à Viviane que selon les salles dans lesquelles elle était le temps pouvait à loisir se distendre comme une pâte de guimauve ou au contraire devenir si fin qu'on ne voyait à peine passer. Elle finit sa journée tranquillement, toujours riante. Comme tous les soirs ou presque un ami la raccompagna jusqu'à son arrêt de bus. Ils riaient tous les deux dans la rue, se bousculant et se chamaillant sous l'oeil intrigué des passants honnêtes. Mais, au milieu des rires, un petite touche de mélancolie étrange et impalpable venait se glisser, furtive dans les pensées de la jeune fille. Et puis vint l'heure de monter dans le bus. Ils se séparèrent sur un geste de la main et un sourire rieur. Elle s'assit dans un coin, juste derrière le chauffeur, comme tous les jours, sortit son baladeur et un livre et s'installa confortablement. Plongée dans ses pensées et dans sa lecture elle ne vit pas la demi-heure de trajet passer. Elle descendit à son arrêt, réveillée au bon moment. Elle sortit rapidement et rangea le livre dans son sac, écoutant paisiblement le silence autour d'elle. Elle respira profondément et commença à marcher d'un pas vif. Elle arriva chez elle, poussa la porte de la maison et salua. Un bruit de voix confus lui répondit. Elle haussa les épaules en passa dans le salon. Sa mère brodait, assise devant la télé allumée. Viviane la regarda, résista à l'envie de l'éteindre et monta rapidement les escaliers. Elle posa son sac dans sa chambre et, après avoir expédier rapidement ses devoirs, alluma l'ordinateur. Une douce soirée se préparait... Elle descendit à l'heure du repas et se dirigea vers la chaine. Elle ne pouvait pas vivre dans musique... Elle tria rapidement les CD et choisit un concerto de Bach. Puis elle se dirigea vers la table.

Le repas fut agité. Elle et sa mère manquèrent de s'étouffer de rire. Viviane du se cacher derrière sa serviette pour essuyer des larmes de rire qui coulaient sur ses joues. A côté d'elle son père continuait de parler, lui jetant des coups d'oeil étonnés. Il ne comprenait pas. Elle s'en moquait. Il ne comprenait jamais rien. Et il valait mieux rire de certaines choses de peur d'en pleurer. Le repas finit elle remonta rapidement à l'étage. Elle se lava rapidement et, après avoir lu encore un peu, elle ne tarda pas à se coucher. Elle était fatiguée. Elle se blottit sous ses draps. Au fond d'elle le rire qui l'avait secoué durant le repas s'éteignait en vagues échos qui allaient mourir. Et lorsqu'il cessa tout à fait, la jeune femme frissonna. Elle se sentait brutalement triste et seule. Comme si elle n'était encore qu'une petite enfant que ses parents avaient laissée seule dans le noir. Lentement, comme des vagues qui montent pour ensevelir les dunes elle sentit les larmes montées, doucement sans qu'elle puisse savoir pourquoi. Et là, tout au fond de la lune, tout au fond de ses draps, tout au fond de sa tristesse, elle se mit à pleurer doucement, le visage enfoui dans son oreiller. Les larmes roulaient sans bruit sur ses joues comme les larmes de rire quelques instants plus tôt. Dans le silence et le secret. Elle pleure.

Sur le bord du fil dansait la funambule.

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy


Dernière édition par le Lun 18 Juin - 12:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Mer 13 Juin - 14:31

C'est triste ! Sad Très Crying or Very sad

Ellenwen a écrit:
Sur le bord du fil dansait la funambule.
Je connaissais quelque chose dans ce genre là :
Citation :
Sur le fil du rasoir dansait le funambule.
.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Mer 13 Juin - 20:25

ah j'aime bcp celle là aussi

faut que je revoie ma fin

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Jeu 14 Juin - 9:29

Ne la revoie pas juste parce que j'ai dit que c'était triste.
D'ailleurs, c'est pas particulièrement la fin que je trouve triste : c'est le texte dans son ensemble.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Jeu 14 Juin - 19:52

je n'avais même pas vu que tu avais mis que c'était triste
(fatiguée ^^)
Mais non je veux la revoir parce qu'elle est pas bien écrite je trouve mais elle restera la même.

Pk tu trouves le texte triste ?

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Jeu 14 Juin - 20:03

sais pas le dire.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Jeu 14 Juin - 21:39

d'accord

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Lun 18 Juin - 12:19

j'ai refait la fin

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grmin
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1671
Age : 110
Localisation : C'est pas vrai. Depuis que tu es Devin, tu ne postes plus
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Lun 18 Juin - 18:50

J'ai vu. Je ne saurais pas dire exactement à partir d'où mais, oui, c'est pas la mme fin.

_________________

Cadeau d'Ellenwen^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancienmonde.activebb.net
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   Lun 18 Juin - 19:45

Citation :
Ils s'éparpillent, toujours riant.

Cette phrase est la même. Tout le reste non à l'exception de la dernière phrase.
Tu préfères comme ça ou avant ?

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le bord du fil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le bord du fil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Coucher de Soleil au bord de l'eau [Vanille et Canelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité :: La Foire :: Scriptorium :: Manuscrits-
Sauter vers: