L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité

LE jeu de rôle sur l'Epée de Verité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 passage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taya
Guérisseur(euse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : *¤IcI eT là¤*
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: passage   Mar 23 Jan - 21:14

Sur le dos du cheval j'avançais doucement , ne voulant pas le presser...
Réfléchissant à tout ce qui se passait dans ma tête... C'étais étrange de ce retrouver dans une situation pareille. OU plutôt excitant. Je n'éprouvais plus de dégoût a tuer et peut être même j'y trouvais du plaisir.
Rien qu'a réfléchir a ça , je balançais ma tête de gauche à droite . Comment pouvais je dire de tel chose!!!

je regardais doucement mes mains , d'un air discret , ne regardant plus en face de moi. Juste me demandant si le sang qui avait coulé dans cette paume pourrait disparaître...

Le cheval hennit nerveusement , je relevais la tête , une bestioles nous bloquait ... Il me regardais , je sentis son regard sournois se poser sur mon corps. En quelque seconde je me retrouvais dos a lui , je venais de sauter avec une vertigineuse vitesse du dos du cheval pour atterri dans le dos de celui ci.
MOn sabre déjà en mains ; je le sortis a peine arrivée sur le sol , je me retournais , je croisais de nouveau le regard de la bestiole , elle était un peu plus petite que moi. Mais pas de beaucoup .. peu être 1M55 , l'air robuste mais peu intelligent.. et encore moins ... rapide.
UN bruit se fit entendre , son regard me fixa , pour s'agrandir de plus en plus , pour ensuite partir dans le néant... La lame venait de lui transpercer le thorax , en plein milieu. la coupure était nette et propre. J'enlevais la lame , aussitôt le corps tomba inerte sur le sol. Je la rangeais de nouveau dans son fouro , baissant la tête , je me mis a observer mes pieds sans bouger , une légère brise fit bouger des mèches de cheveux . Tout était de nouveau calme. Le cheval broutait calmement l'herbe , le sang se mit a former des sillions de pars et d'autres du chemin. , de nouveau l'arme sur mon dos , je me retournais pour voir la bête , encore inconnue. Il avait en sa possession une petite sacoche , je m'accroupissais , la lui arrachais et y trouvais de pièces d'or. J'en conclus que ce n'étais pas plus mal que cette vermine pourrisse sur le sol.
Je m'approchais du destrier , il semblait a l'aise dans cette endroit. Il ne m'en fis pas plus. Je m'approchais du tronc d'un arbre et m'y callais doucement , l'ombre me soulageant... Je me mis a observer les environs , tout en nettoyant ma fidèle arme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-echappes.forumactif.fr
Taya
Guérisseur(euse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : *¤IcI eT là¤*
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: passage   Ven 26 Jan - 20:27

Aprés un moment de sommeil , je me levais doucement , l'air un peu pateux...
je regardais au alentour , le corp toujours gisant sur le sol , le sang étends étalé le long de la route de terre ...

Je m'approchais du cheval , celui ci enit pour ne pas que je le onte , je l'accrchais fermemant et monter avec rapidité dessus .

Nous partîmes plus loins dans une ville bientôt visible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-echappes.forumactif.fr
 
passage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Le passage du Simplon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité :: RPG L'Epée de Vérité :: Les chemins :: Les chemins du milieu-
Sauter vers: