L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité

LE jeu de rôle sur l'Epée de Verité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vers les Havres du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Ven 18 Jan - 0:22

[Ca signifie que ton personnage a passé la nuit par terre.]

En se levant Tenel Ka n'eût qu'une envie, retourner à la rivière, boire et faire une toilette rapide. La jeune femme rousse pris délicatement son sac et son épée avant de se diriger vers l'eau. La guerrière n'eput pas l'occasion d'atteindre le point d'eau.
Perdue dans ses pensées et la douloureuse révellation de ses pouvoirs, Tenel Ka failli trébucher en découvrant une jeune femme inanimée sur le sol. Les longs cheveux noirs de l'inconnue étaient emmellés et la paleur de cette dernière fis remonter un frisson de peur le long de la colonne vertébrale de la guerrière rousse. Laissant tomber ses affaires, Tenel Ka se pencha sur la jeune femme et chercha des signes de vie. Le soulagement déferla quand le pouls se fis sentir
.

"Lune! Viens vite!" cria-t-elle.

Rassemblant ses affaires dans son sac, Tenel Ka le repris avant de soulever l'inconnue et de commencer à la tirer vers le pin-compagnon. Le contact des mains glacées de la femme aux cheveux noirs, lui fis réaliser que la vie de cette dernière était en danger. Aussi rapidement que possible, Tenel Ka moitié-tirant, moitié-portant, amena l'inconnue à l'abri et la déposa sur sa couche, près du feu et la couvrit de sa couverture. Il était important de la réchauffer, des morceaux de bois rajoutés aux braises refis jaillir des flammes. Tenel Ka rajouta une seconde couverture sur l'inconnue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwyndieth
Garde frontière
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Ven 18 Jan - 4:36

Erwyn ouvrit les yeux quelques heures plus tard. Elle se releva doucement et essaya de parler, mais pour son malheur, elle avait perdu la voix. Des larmes ruisselèrent sur ses joues.

*ohhhh non, sa commence. Si je ne brise pas se maléfice, je mourrai d'ici 2 semaines.*

Ne pouvant parler, elle porta son regard vers les flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Ven 18 Jan - 23:52

Tenel Ka avait fait plusieurs aller-retour entre leur abri et la rivière afin de rapporter autant d'eau que possible. Elle sursauta en s'appercevant que la jeune femme inconnue avait ouvert les yeux.

"Bonjour. Je me nomme Tenel Ka. Qui êtes-vous et que vous est-il arrivé?"

Voyant la tristesse dans les yeux de l'inconnue, Tenel Ka compris le probléme en remarquant que les lèvres de cette dernière remuaient sans qu'aucun son n'en sorte.

*Et moi qui déteste les devinettes...*

"Je suis navrée. Il sera difficile de se comprendre à moins que..."
La jeune femme rousse se retourna vivement et fouilla frénétiquement dans son sac et en sorti un carnet et un crayon à papier. Détacha une feuille à la fin du livret et tendis le tout à l'inconnue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwyndieth
Garde frontière
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 19 Jan - 6:51

Erwyn sourit en voyant que la jeune femme essayait de la comprendre et de trouver un moyen. Elle lui dit alors par la pensée:

*Ne vous inquiétez point dame, je peux aussi communiquer par la pensée. Je me nomme Erwyndieth.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Dim 20 Jan - 1:20

[Plus tes messages seront longs, plus vite tu pourra changer de lieux.]

Tenel Ka écarquilla les yeux en 'entendant' les paroles de la jeune femme. Inquiète, elle se demanda si cela était normal ou lié à ses nouvelles capacités magiques. Encore sous le choc, Tenel Ka bredouilla:

"En... Enchantée Erwyndieth. Je... Hum, êtes-vous... muette ou cela n'est que temporaire?"

A la seconde où elle prononçait ces mots, la jeune femme rousse se sentis rougir. Malgrès le fait que son éducation ait comporté une approche de la diplomatie, la jeune guerrière avait posé sa question sans aucun tact et de manière assez abrupte. Elle s'empressa d'ajouter:

"Enfin, si ce n'est pas trop indiscret."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwyndieth
Garde frontière
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Dim 20 Jan - 2:05

Erwyn lui dit par la pensée:

*J'ai été victime d'une malédiction à vrai dire. Il y a longtemps un être maléfique ma ensorceler et dit que lorsque j'atteindrais mes 19 ans, j'avais deux semaines pour retrouver une pierre précieuse, je deviendrais aussi muette à ce jour et si je ne retrouve pas cette pierre d'ici deux semaines...je mourrai...*

Erwyn baisser la tête les larmes montant à ses yeux. Elle avait fait ce sacrifice pour protégé ses soeurs et ses parents. Elle en acceptait aujourd'hui les conséquences. D'un côté elle regrettait d'avoir fait sa, mais d'un autre, elle avait protégé sa famille. Mais à son plus grand malheur, son père s'était fait tuer durant une guerre sanglante et sa mère fut emporter par une maladie. Elle n'avait pu les sauver. Alors elle partit loin sur les routes, désoeuvré, malheureuse, oubliant complètement son 19ième anniversaire et la malédiction.

Tout ca lui revenait d'un coup. Elle ne savait plus quoi faire. Elle ne voulait pas mettre en danger cette jeune femme qui l'avait sauver et avait eut la courtoisie de partager son campement avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Lun 21 Jan - 0:33

Tenel Ka frissonna. Un tel sort était horrible et parfaitement inhumain.

"On dirait que je ne suis pas la seule à avoir des ennuis. Je dois avouer ignorer où trouver ce que tu cherche. Enfin ça dépend si tu recherche une pierre précieuse particulière ou si n'importe laquelle te conviendra."

La seconde solution serait relativement facile comparée à la première. La question du temps impartit était également génante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 9 Fév - 16:29

Lune bougea légèrement, faisant tomber la cape dans laquelle elle s'était enroulée. Cela faisait si longtemps qu'elle dormait qu'elle en était presque tombée dans un demi sommeil comateux dont elle ne parvenait pas à émerger. des rêves sans queue ni tête la poursuivait, l'obsédant. Lorsqu'elle finit par ouvrir elle constata que le jour s'était levé depuis longtemps et qu'elle avait passé trop longtemps sans ouvrir les yeux. Elle se redressa, bailla, et faillit retomber tant sa tête lui fit mal, brutalement. Elle sentait le sang qui lui battait aux tempes, l'empêchant de voir clairement ce qui l'entourait. Entendant Tenel-Ka parler par dessus tout ce vacarme elle se douta que quelqu'un d'autre était arrivé. S'avançant légèrement elle dévisagea la nouvelle venue et se laissa retomber en constatant qu'elle ne représentait aucun danger.

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 9 Fév - 23:24

Tenel Ka leva les yeux et constata que Lune s'était enfin réveillée. Soupirant de soulagement la jeune femme rousse se tourna vers sa compagne de voyage.

"Lune, je te présente Erwyndieth. Elle a un gros probléme et ne peu pas parler normalement, mais mentalement. Dans un délai de deux semaines, elle dois trouver une pierre précieuse."

Tenel Ka espérait que la nouvelle venue allait à nouveau parler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellenwen
VIP
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 1379
Age : 27
Localisation : En train d'attendre que Grmin réponde tiens, andouilles
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Dim 10 Fév - 12:56

Lune se redressa et adressa un sourire un peu tremblant à la nouvelle venue pour lui souhaiter la bienvenue. Il lui semblait qu'ils allaient bientôt former une équipe à problèmes ou plutôt une équipe un peu maudite, ce qui, à vrai dire ne la dérangeait pas vraiment. Entre Tenel-Ka qui n'avait jamais connu ses parents, elle qui les avait perdu et la jeune nouvelle incapable de parler ils formaient une belle équipe. Cela lui redonna un peu d'énergie et elle acheva de se redresser.

-Bienvenue... j'espère sincèrement que tu trouveras cette pierre. D'ailleurs si tu veux qu'on t'aide...

_________________



Y a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles y a d'la joie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mernia Flaith
Garde frontière
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Mer 13 Fév - 16:19

Elle sembla se fondre dans le paysage, tantôt ressemblant à une ombre, furtive, discrète et sombre, puis à un fantôme ou à un esprit vengeur, sa peau laiteuse accentuée par la chaux et ses tatouages bleus dont elle s'était parée. Puis, ses cheveux semblèrent flamber dans les airs...
Mais en tout cas, elle courrait, puis ralentissait, escaladait les rochers avec l'aisance d'une araignée, ses muscles fins la propulsant sans problèmes au sommet des obstacles.
Elle ne savait ce qu'elle cherchait, actuellement, mais des bruis l'avaient alertée. Tout ce qu'elle savait, c'était que des bruits étranges la menaient jusqu'ici, mais pour tomber sur quoi ?
Mernia n'en était pas sûre, mais cela ressemblait à des voix humaines féminines... A moins qu'il s'agisse d'esprits ou de sorciers, en ce cas, elle devrait redoubler de prudence.
Elle se cacha derrière un arbre, et écouta le plus discrètement possible la discussion en fronçant les sourcils.
De plus en plus étrange.
Elle n'y tenait plus. Elle voulait agir. Et peut-être était-ce une orgueilleuse illusion, mais elle pensait pouvoir se rendre utile.
Alors elle sortit de sa cachette, écartant les bras pour montrer qu'elle était armée - c'était le moins qu'on puisse dire... - mais qu'elle n'avait aucune intention guerrière pour l'instant.
Elle voulait simplement parler.
Et, pour être honnête, elle était un peu perdue, même si elle allait au hasard, attendant de châtier tout soldat de l'Ordre Impérial qui oserait venir jusqu'ici et qui le regretterait subitement...
Mais elle n'était pas là pour flatter son ego.
Alors, elle se força à sourire, et dit d'un ton qu'elle espérait convaincant :


_ Bonjour à vous... euh... dites-moi... je suis sûrement bien indiscrète de vous faire cette demande, mais... puis-je vous accompagner ? J'aimerai donner un peu plus de piquant à ma... ma quête...

La flamboyante guerrière aux yeux célèstes se sentait tellement idiote, mais elle n'était pas habituée à converser avec les gens autres que son père, et ne savait que faire un rapport militaire, pas à discuter amicalement.
Pour le commun des mortels, c'était une chose enfantine qui allait de soi, mais pour elle, cela relevait d'une épreuve de passage.
Et Mernia craignait de ne pas être à la hauteur et d'avoir à en payer le prix.
Oh, et puis si on devait en arriver là, elle saurait les "remercier"...
Elle était une guerrière, que diable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 16 Fév - 22:23

Tenel Ka sursauta en entendant une personne parler derrière elle. Fronçant les sourcils, la jeune femme rousse se demanda combien de personnes seules et étranges se trouvaient dans cette forêt. Depuis la veille au soir, tant d'individus avaient croisé sa route et celle de sa compagne de voyage Lune. Avec un léger sourire et un haussement d'épaule, Tenel Ka murmura:

"Plus on est de fous, plus on rit."

Puis d'une voix plus forte:
"Je m'appelle Tenel Ka, voici Lune et Erwyndieth. Je suis à la recherche de mes parents, Lune m'aide à trouver une route vers les Contrées du Milieu. Erwyndieth est muette et ne communique que par la pensée. Elle a besoin d'aide pour trouver un objet qui annulera cette malédiction."

Se redressant, une main proche de son épée, la jeune femme aux yeux gris détailla son interlocutrice. Visiblement déterminée à discuter, la nouvelle venue était armée -autant voir plus que Tenel Ka- et portait son équipement avec l'aisance d'une guerrière accomplie. Pour peu, Tenel Ka aurait pu croire être en face d'une de ses soeurs de Clan. Saluant d'un signe de tête la jeune femme qui lui faisait face, la guerrière demanda.

"Quelle est ta quête?"
Autant se renseigner...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mernia Flaith
Garde frontière
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 16 Fév - 23:46

Souriant de toutes ses dents, la jeune femme s'avança à plus grandes enjambées vers le groupe de voyageuses, ravie de constater qu'on ne rejetait pas sa présence.
Et elle avait face à elle une soeur d'armes, en quelques sortes.


_ Ravie de vous rencontrer, toutes trois. Je suis Mernia Flaith, fille de Rodhan Flaith, commandant des Armées d'haranes, et je cherche à venger la mort de ma mère en tuant tout soldat de l'ordre qui croiserait mon chemin. Si je peux donner une autre tournure à ma vengeance, ce ne sera pas de refus. Je dois admettre que c'est assez lassant de tuer tous ces gens là...

Elle sembla froncer les sourcils.


_ Mais n'allez pas penser que j'en prenne la grosse tête ! Je suis là pour les châtier un par un, pas pour être une héroïne ! Ils m'ont volé mon enfance, je leur vole leur vie, c'est un marché équitable, non ?

Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle devait paraître bien bavarde...
Se raclant la gorge, elle reprit :


_ Je serai enchantée de me joindre à vous dans votre quête. Deux guerrières ne seront pas de trop dans cette dernière. Et si nous croisons des soldats de l'Ordre Impérial, ils verront de quel bois je me chauffe...

S'étant sentie un peu trop bavarde et impétueuse, la jeune femme tandis la main à sa collègue et soeur de cheveux, et qui semblait être la meneuse du groupe.
Elle salivait à l'idée de faire usage de ses nouvelles armes qu'elle s'était fabriquées hier...


Dernière édition par le Dim 17 Fév - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Dim 17 Fév - 0:51

[Jusqu'aux dents? Very Happy]

Tenel Ka souri, la jeune femme -Mernia Flaith- lui plaisait franchement. Savoir qu'elle était la fille d'un chef d'armée ajoutait encore à sa première impression. La guerrière aux yeux gris anthracite hésita un instant, sa soeur d'armes avait mentionné une vengeance, la chose était sérieuse et importante. D'autres détails de son discours paraissaient étranges ou incompréhensibles pour Tenel Ka.

"Qui sont ces soldats de l'Ordre? Quel Ordre Impérial?"

La jeune guerrière se posait encore beaucoups de choses comme par exemple, où se trouvait cet Empire? Quelles horreurs ces hommes avaient-ils pu faire à sa famille pour susciter une telle haine? Un tel désir de vengeance?
Tenel Ka ne connaissait pas encore bien Mernia, mais elle se doutait que cette dernière n'avait pas opté pour la vengeance sans y avoir réfléchi. Et après avoir choisi, elle ne se détrournerait pas de sa route. Tenel Ka plaignait presque ses hommes... presque.
Un autre élément inquièta fortement la jeune femme à propos du père de leur nouvelle amie.

"Les forces D'Haranes? Tu viens de ce pays qui se trouve de l'autre côté des Contrées du Milieu? Séparée de nous par deux frontières?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mernia Flaith
Garde frontière
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Dim 17 Fév - 13:27

Sondant les yeux de la couleur des nuages après la pluie de la guerrière, Mernia se rendit compte qu'elle n'avait pas réfléchi.
En effet, elle avait parcouru des kilomètres sans le savoir, avait suivi son instinct vengeur qui l'avait mené à des distances incroyables de son point de départ. Son seul confident, à savoir son propre père, ne savait même pas où elle était, mais peu lui importait, il savait que sa fille se débrouillait.
Sa seule nourriture, c'était les soubresauts de ses ennemis quand elle les torturait et sa seule boisson, leur sang.
Et elle avait omis un détail : la frontière.
Car elle l'avait franchi, cette frontière, sans même s'en rendre compte...
Ce qui aurait pu paraître stupide, d'ailleurs, mais sa soif de vengeance ne lui faisait voir que les ennemis et les gens en général, pas le décor alentour.
Et tout le monde ne connaissait ni D'Hara, le royaume arrogant, ni le royaume de l'Ancien Monde gouverné par un despote mégalomane qui n'avait de cesse, sous prétexte d'étendre une pseudo-vérité sur des terres qui ne lui appartenaient pas, de violer femmes et enfants, de réduire en esclavage des populations entières, et de tuer sans pitié.
Les yeux bleus de Mernia semblèrent s'embuer de larmes, mais elle reprit rapidement le contrôle d'elle-même.
Elle avait passé l'âge de pleurer, et elle était une guerrière.
Une femme, certes, mais une guerrière avant tout.

_ Les soldats de l'Ordre Impérial sont... comment résumer... des bouchers dépourvus de coeur et dont l'âme a été volée par un tyran avide de conquêtes et de sang. Il a pour ambition de conquérir les terres du nouveau monde. Je ne lui laisserai pas ce rêve. Ce tyran a assassiné ma mère lorsque j'étais une toute jeune enfant, et c'est pour cela que je sens qu'il me manque un petit quelque chose... Peut-être en croiserons-nous, et dans ce cas, vous ne risquez pas de les oublier. Mais ils ne pourront jamais se souvenir de nous, je m'en assurerai personnellement...

La seconde question de Tenel Ka lui fit comme l'effet d'une gifle réanimatrice. Oui, elle avait encore oublié ce petit détail.
Elle n'avait pas franchi une frontière, mais deux !!
En soi, ce n'était pas étonnant... et pour lui faire comprendre cela, elle se mit dans l'obscurité et dans la clarté du décor, montrant que son corps se confondait avec le paysage et que dans l'obscurité, elle ressemblait à un esprit vengeur aux cheveux de feu. Deux raisons de ne pas l'approcher.
Et dans la lumière, son teint était diaphane, accentué par une application de chaux, des sortes de serpents bleu parcourant son corps presque nu (des tatouages), et ses cheveux semblaient vivants, ondulant comme du cuivre en fusion. Et ses armes acérées et brillantes avaient de quoi impressionner, notamment sa lance à trois piques d'un bout à l'autre de celle-ci, arme dont elle n'était pas peu fière d'avoir imaginé et créé...
Redescendant sur terre, elle secoua la tête et dit
:

_ Na vous inquiétez pas au sujet de D'Hara. Je sais l'image que vous en avez, mais croyez-moi, mon père et moi-même sommes complètement différents de tout ce que vous avez entendu au sujet des armées d'haranes et des d'harans en général. Personnellement, je ne suis pas soumise au seigneur Rahl, ni même à mon père, j'agis pour mon compte et suis même prête à oublier que je suis d'harane. Peut-être ai-je leur arrogance, leur impétuosité, leur haute taille et leur éducation militaire, mais à part cela... Et puis regardez mes cheveux... Quel d'haran oserait m'adresser la parole, sinon mon propre père ? Hum... assez parlé de moi... vous trois, d'où venez-vous ? De Terre d'Ouest, j'imagine ?

Tout en posant sa question, elle détailla chacune des membres de la petite troupe. Toutes étaient rongées par quelque chose, cela se sentait, et elles semblaient si perdues, bien qu'accompagnées. Avec deux guerrières pour les protéger, gare à quiconque s'approcherait un peu trop près... Elle leur sourit en espérant être convaincante, ayant rarement fait montre d'un sourire réconfortant. Elle ne voulait pas qu'on la prenne pour une sauvage, mais pour une femme aussi torturées que toutes paraissaient l'être et dont le futur se montrait plus que jamais incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Lun 25 Fév - 21:06

Tenel Ka écouta attentivement les différentes informations que Mernia lui apportait. Toutes ces choses semblaient très compréhensibles mais parfois également totalement hermétiques à la jeune femme. La journée commençait à peine mais tellement de choses s'enchainaient, entre l'arrivée d'Erwyndieth et celle de Mernia. La description que sa soeur d'armes venait de donner de cet Odre Impérial lui faisait presque regretter d'être partie à l'aventure sans réelle préparation et surtout sans avoir pris le temps de se renseigner sur son but.
La guerrière observa la lance à trois piques de Mernia, les pointes brillantes et accérées semblaient avoir souvent servi. Son interlocutrice avait déja tué et recommencerait. Au moins il n'y aurait pas de doutes sur ce point là. Tenel Ka se demanda brièvement si Mernia avait plus d'expérience qu'elle, c'était plus que probable
.

"Si un jour nous approchons de membres de ce fameux Ordre Impérial, il est possible ue nous en turons un certain nombre. Cependant s'il sont trop nombreux ou que les éliminer nous prendrait trop de temps, je les éviterais. Ne crois pas que ce sera par peur ou par lacheté. Il est parfois nécessaire de savoir quand passer à l'action et quand se retenir."

La question que Mernia avait posé était pertinante et sans doutes utile pour créer une complicité entre elles. Tenel Ka pris une grande inspiration avant de commencer.

"Je suis effectivement originaire de Terre d'Ouest. Je viens des montagnes proches du Lac Tunt, du Clan de la Montagne ui Chante. Notre socièté est principalement matriarcale et basée sur la valeur des membres du Clan. Nous avons très peu de contacts avec les étrangers et nous quittons la montagne qu'à de rares occasions.
J'ai appris il y a quelques mois que ma mère, originaire du Clan, avait épousé un étranger venant des Contrées du Milieu. Ma grand-mère maternelle, notre Matriarche, ne l'a revu que brièvement quand j'ai été confiée au Clan. J'était âgée d'à peine un an. Je n'ai aucun souvenir de mes parents et j'ai l'intension de les retrouver..."

La voix de Tenel Ka, forte au début du récit s'était transformée en un murmure lorsqu'elle arriva sur son histoire personnelle. Le regard fixe, Tenel Ka regardait sans les voir les montagnes connues sous le nom des Hauts Plateaux de Ven.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mernia Flaith
Garde frontière
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Jeu 28 Fév - 14:09

Mernia posa une main sur l'épaule gauche de Tenel Ka.
Toutes, semblait-il, avaient sur elle la lourdeur d'un passé qu'elles ne supportaient que difficilement. Elles cherchaient toutes à s'en débarasser, sinon à vivre mieux avec et à comprendre.
Mais la quête serait aussi longue que douloureuse, bien que de magnifiques choses telles que l'amitié et la complicité les attendent.


_ Tu trouveras ce que tu cherche, ma soeur, ne t'inquiète pas. J'ai connu ma mère, mais sa présence me manque, je réentends sa voix dans mes rêves, je crois sentir la chaleur de ses lèvres sur mon front lorsque je m'endors... mais sa présence matérielle me manque. Elle n'a pas eu le temps de m'apprendre quoi que ce soit. Je me rappelle très vaguement de ce à quoi elle ressemble. Je n'ai aucun souvenir, sinon de détails comme ceux que je viens de te donner.


Une petite larme coula de ses yeux, mais elle sourit.


_ Il faut parfois laisser couler ses larmes pour voir combien la vie n'a pas de prix. Elle nous torture, mais n'est-ce pas le lot de chaque âme, en ce monde ? Regarde autour de toi : nous sommes toutes torturées, mais nous trouverons, et nous vivrons. C'est une certitude. Souris, ris, crie, chante, danse, bats-toi, et vainc. Nous avons cette chance immense d'être en vie, et nous nous battrons pour garder ce trésor. Nous avons une conscience, d'autres en sont dépourvus.

Elle ne put s'en empêcher : elle déposa un baiser furtif sur la joue de la guerrière.
Mernia se rappela de la remarque de Tenel Ka : il ne faudrait pas tuer chaque soldat de l'Ordre.
C'était une évidence.


_ Je suis un peu folle, mais pas au point de laisser ces bouchers me prendre mes seuls biens, lesquels sont ma vie et ma soif de vengeance. Je ne voudrais pas sombrer dans la démence et leur donner la simple pensée de m'avoir eue. Et je ne pense pas être d'un égoïsme dépassant l'entendement, quoique j'en laisse paraître...

Elle sourit, encore une fois.

_ De toute façon, ils finiront écrasés et tomberont comme de vulgaires mouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenel Ka
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 33
Localisation : Vers les Havres
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   Sam 1 Mar - 0:35

Tenel Ka écoutait attentivement tout ce que sa nouvelle amie lui disait et pouvait lui apprendre. La jeune femme était bien consciente que sa connaissance de la nature et des déplacements en montagne n'avaient rien à voir avec le voyage que Menia avait effectué. Celle qui l'avait également adoptée comme une soeur disposait de connaissances inédites et vitales quand on s'aventure dans un lieu inconnu. Hors là il s'agissait de deux grandes puissances jusque-là discimulées par des barrières magiques et réputées infranchissables. La petite leçon sur l'importance de la vie et le baiser que Menia déposa sur sa joue confirma à Tenel Ka que leurs deux esprits suivaient un chemin parallèle.
Par réflexe, la guerrière essuya la larme qui coulait sur les joues de son amie.


"Je comprend Menia. Bien que je n'arriverais probablement jamais à imaginer ta douleur, je comprend ton désir de vengeance et respecte ta retenue. Souvent les sentiments nous font perdre la tête, plus d'une fois j'ai désarmé ou tué des ennemis en recourant à leurs sentiments.
Il est vrai que la vie nous torture toutes et tous, cependant les moments de calme ou de bonheur sont si beaux que la douleur pour y parvenir peu nous sembler négligeable.
Par exemple, je souffre de savoir ma famille si loin, de ne pas avoir connu mes parents. D'un autre côté je sens qu'ils m'aimaient assez pour me mettre à l'abris en se séparant de moi. Peu importe le temps et les épreuves qui m'attendent, mes retrouvailles avec les miens seront une grande source de joie."

Un sourire joyeux détendis le visage de Tenel Ka.
"Tu te dit folle, mais nous le sommes tous un peu. La folie est souvent décrite comme une déviance de la norme, hors la norme est définie par les actions du plus grand nombre de gens. On sais tous que plus une population est nombreuse plus elle s'affole pour un rien.
Je pense que tant que notre esprit, notre conscience et notre coeur oeuvrent de concert, nous sommes à notre place."

La jeune femme se pencha pour ranger ses affaires dans son sac de voyage avant de le remettre sur son épaule. Le départ était proche.

[Après des mois d'attente, je vais faire bouger mon personnage]

Ayant fini de rassembler ses effets, Tenel Ka s'assura que les sangles de son sac de voyage supporterait une longue randonnée. La jeune femme rousse remarqua alors un étrange scintillement dans le sous-bois. Reconnaissant la brillance de l'acier la jeune femme saisi discrètement un poignard dans sa main droite alors que la gauche prennait une poudre sombre dans une poche secrète de sa tenue, puis cria à ses compagnes de fuir. Elle laissa tomber la poudre dans les braises agonisantes de leur feu de camp, provoquant une forte explosion et choisi une route différente des autres pour disperçer leurs assaillants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers les Havres du Sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers les Havres du Sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les Havres Gris
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ancien Monde, forum RPG sur l'Epée de Vérité :: RPG L'Epée de Vérité :: Les chemins :: Les chemins de l'Ouest-
Sauter vers: